L'Église de Soubran

L'église est l'ancienne chapelle du château de Soubran. Il existait une église bien plus grande qui a été détruite pendant les guerres de religions. Le Docteur Merle ( dans sa notice historique ) rappelle que lorsque qu'il était Maire de Soubran ( 1846 à 1857 ), les ouvriers qui travaillent à la construction de la sacristie mirent à jour un escalier conduisant d'une tour du château à un caveau. L'église de caractère roman est dédiée à St Jean-Baptiste. Plusieurs fois remaniée, elle a subi de nombreux changements : Mr. Gout, maire ( 1825 à 1841 ) a fait allonger la nef, Mr. Carpentin, maire ( 1841 à 1846 ) la fit rehausser. Mr. Merle, maire, fit construire les deux chapelles latérales. Un chemin de croix fut acquis. L'ancien clocher datant de 1712 fut remplacé par le porche et le clocher actuel. L'ancienne cloche qui s'était brisée fut remplacée par une nouvelle grâce à la générosité des fidèles, et à Mme la comtesse Duchâtel. Elle porte l'inscription suivante : "Fondue en l'honneur de Dieu pour l'église N.D de L'Assomption de Soubran, nommée Eglée-Louise par M. Ménier, Maire, mon parrain et par Mme la comtesse Duchâtel, ma marraine. Bardeau, curé. Fonderie de Guillaume, à Angers, 1874. Une fidèle, généreuse donatrice, Mlle Girault, contemporaine du Docteur Merle, fut à l'origine de la remise à neuf de l'intérieur de l'église, avec des ouvertures ornées de vitraux. Ce n'est qu'en 1856, qu'on décida de déplacer le cimetière qui se trouvait autour de l'église. Cette décision ne prit effet qu'en 1862. Les inhumations commencèrent en 1863. Le presbytère a été construit sur les servitudes d'une maison ayant appartenu à un ancien curé M. Laire sur l'initiative de M. Gout, maire. Il se situait à l'extrémité du bourg. Ces renseignements qui nous plongent dans le passé de notre village, ne doivent pas nous faire oublier que nous nous devons de continuer à sauvegarder notre église et que la municipalité s'y emploie.

  • eglise1
  • eglise2
  • eglise3
  • eglise4
  • eglise5
  • eglise6