Histoire

Le nom de Soubran ou Solzbren vient du participe présent de Soubrer du latin superare, qui veut dire surmonter, gravir. En effet le village de Soubran s'est implanté sur le sommet d'un plateau. A l'époque féodale apparaît Soubran et son castrum :

En 1412, le 1er possesseur du château de Soubran est Jean I de la Rochebeaucourt, vassal de Renaud Vl, sire de Pons. La famille de Rochebeaucourt possédait un domaine de l'arrondissement de Nontron ( Dordogne ). Le successeur de Jean I fut Jean II de la Rochebeaucourt connu sous le titre de seigneur de Soubran. Un différend opposa le seigneur de Soubran et celui de Mirambeau (le seigneur de Mirambeau aurait coupé la traine de la robe de la dame de Soubran et s'en suit un procès qui fut gagné par le seigneur de Soubran qui vit ses possessions s'étendre jusqu'aux pieds du château de Mirambeau. Le seigneur de Mirambeau se vengea en tuant le magistrat maître Giraud et fut condamné à verser une forte rente à la veuve et aux enfants ce qui le ruina. Puis ce fut une lignée de La Rochebeaucourt sans fait notable. Au XVle siècle ( de 1530 à 1588 ) le mari et le fils de Maire de La Rochebeaucourt s'illustrent dans des faits qui retiennent notre attention : Marie de La Rochebeaucourt se marie à François baron de Vignoles La Hire. Ce personnage consacre sa vie à la diffusion des idées nouvelles et le protestantisme se développa à cette époque. Il combattait  sous les drapeaux d'Henri IV. Mais son fils Bertrand de Vignoles prit le contre-pied et se mit au service de Richelieu. Il s'illustra pendant le siège de La Rochelle et lors de la défense de St Martin de Ré contre les Anglais. Puis la famille de La Rochebeaucourt règne sur les terres de Soubran jusqu'au XVll ème siècle. Mais suite au mariage de Louise de La Rochebeaucourt avec Louis Chabot en 1647, les destinées de Soubran tombent dans cette famille Louis Chabot de St Gelais réunit le titre de marquis de Soubran à ceux de comte de Jarnac. Les successeurs administrent les terres de Soubran qui passent entre les mains du seigneur d'Archiac. La période révolutionnaire passe sans incidents. Les biens seigneuriaux et le château de Soubran sont vendus comme biens nationaux. En Janvier 1804 naît Lucien Braud qui devient maire de Jonzac. 

D'après la notice du docteur Merle